Menu

MADRE

Le cinéma espagnol mérite vraiment qu’on s’y attache. Rodrigo Sorogoyen, qui recycle ici un court-métrage thriller en lui ajoutant une suite se passant dix ans plus tard, fait indéniablement écho à Almodovar. Ce film ambitieux et intelligent est en outre servi par de remarquables acteurs et en premier lieu l’héroïne du film, une mère de famille jouée par une superbe Marta Nieto.

Sans trop raconter l’intrigue disons simplement qu’une femme de quarante ans, traumatisée très gravement, et comment ne le serait-on pas, se prend d’intérêt puis d’affection et même plus pour un gamin de quinze ans sur une magnifique plage des Landes(Le vieux Boucau).

Utilisés à bon escient les plans séquence  permettent de concentrer une action qui a naturellement tendance à s’éparpiller et à ralentir. Mais la beauté des photos et des acteurs est un vrai régal. Jules Porier, le gamin de la plage, est étonnant à tous points de vue, de même que l’ami de la mère, Alex Brendemühl.

Amateurs de cinéma vous serez bluffés ; vous sortirez étonnés, ravis, choqués et ne souhaiterez plus qu’une chose : vous retrouver vous-aussi sur ces plages immenses et si belles ou sur les petits chemins de la forêt des Landes.

Didier Grandcolas       Août 2020     

                                                                        

A

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales