Menu

PROJET ARLES RHÔNE 3 : du fleuve au musée

Sabrina Marlier, attachée de conservation du patrimoine au Département des Bouches-du-Rhône , qui est archéologue, plongeuse professionnelle et qui a été coordinatrice du « projet AR 3 : du fleuve au musée » nous présente ce projet.

Arles Rhône 3, c’est comme nous l’explique Sabrina Marlier, la numérotation de l’épave d’un bateau ,un chaland en bois à fond plat de 31 mètres de long, qui a coulé au premier siècle de notre ère


dans le port romain d’Arelate – l’ancêtre de notre Arles actuelle, qui constituait alors un port de commerce important du monde romain, et dont on comprend dès lors qu’il recèle, dans les sédiments alluviaux accumulés au fil du temps, d’inestimables joyaux témoins d’un passé florissant  dont l'épave de ce bateau, en parfait état de conservation après toutes ces années sous l’eau.

Sa présentation dans la nouvelle aile du musée spécialement construite à cet effet a nécéssitée de repérer sous l'eau tout le positionnement de cette épave puis de la tronçonner en morceaux de 3 mètres, taille optimale pour la remontée à la surface après confortement dans des berceaux spéciaux,et ensuite de traiter pour conservation les différents morceaux afin de prévenir les dégradations que peut provoquer le contact à l’air libre puis de la réassembler. Le résultat impressionnant visible au musé d'Arles montre que le travail acharné de la conférencière et de son équipe a payé.

A

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales